Filtre
Réinitialiser
Trier parPertinence
vegetarianvegetarian
Réinitialiser
  • Ingrédients
  • Régimes
  • Allergies
  • Nutrition
  • Techniques
  • Cuisines
  • Temps
Sans


23 Effets de l'alcool sur votre corps

La ligne du bas

  1. L'impact de l'alcool sur votre corps commence à partir du moment où vous prenez votre première gorgée. Bien qu'un verre de vin occasionnel avec un dîner ne soit pas une cause d'inquiétude, les effets cumulatifs de la consommation de vin, de bière ou de spiritueux peuvent avoir des conséquences néfastes.

  2. Continuez votre lecture pour découvrir les effets de l'alcool sur votre corps.

  3. Un verre par jour peut nuire à votre santé en général. Mais si l'habitude se développe ou si vous avez du mal à vous arrêter après un seul verre, les effets cumulatifs peuvent s'additionner.

Glandes digestives et endocrines

  1. Boire trop d'alcool peut provoquer une activation anormale des enzymes digestives produites par le pancréas. L'accumulation de ces enzymes peut provoquer une inflammation appelée pancréatite. La pancréatite peut devenir une maladie chronique et causer de graves complications.

Lésions inflammatoires

  1. Le foie est un organe qui aide à décomposer et à éliminer les substances nocives de votre corps, y compris l'alcool. La consommation d'alcool à long terme interfère avec ce processus. Cela augmente également le risque d'inflammation chronique du foie et de maladie du foie. Les cicatrices causées par cette inflammation sont appelées cirrhose. La formation de tissu cicatriciel détruit le foie. Comme le foie est de plus en plus endommagé, il a de plus en plus de mal à éliminer les substances toxiques de votre corps.

  2. En savoir plus sur les maladies du foie liées à l'alcool >>

  3. La maladie du foie est un danger de mort et entraîne une accumulation de toxines et de déchets dans votre corps. Les femmes sont plus à risque de développer une maladie hépatique alcoolique. Les corps des femmes sont plus susceptibles d'absorber plus d'alcool et ont besoin de plus longues périodes pour le traiter. Les femmes présentent également des lésions hépatiques plus rapidement que les hommes.

Niveaux de sucre

  1. Le pancréas aide à réguler la consommation d'insuline et la réponse de votre corps au glucose. Lorsque votre pancréas et votre foie ne fonctionnent pas correctement, vous courez le risque de présenter une hypoglycémie ou une hypoglycémie. Un pancréas endommagé peut également empêcher le corps de produire suffisamment d'insuline pour utiliser le sucre. Cela peut entraîner une hyperglycémie ou une trop grande quantité de sucre dans le sang.

  2. Si votre corps ne parvient pas à gérer et à équilibrer son taux de sucre dans le sang, il est possible que les complications et les effets indésirables liés au diabète augmentent. Il est important que les personnes atteintes de diabète ou d'hypoglycémie évitent les quantités excessives d'alcool.

Système nerveux central

  1. L’un des moyens les plus simples de comprendre l’impact de l’alcool sur votre corps est de comprendre comment il affecte votre système nerveux central. Une élocution difficile est l’un des premiers signes que vous avez trop bu. L'alcool peut réduire la communication entre votre cerveau et votre corps. Cela rend la coordination plus difficile. Vous pouvez avoir du mal à équilibrer. Vous ne devriez jamais conduire après avoir bu.

  2. L’alcool causant davantage de dommages au système nerveux central, il se peut que vous ressentiez des engourdissements et des picotements dans les pieds et les mains.

  3. Boire rend également difficile pour votre cerveau de créer des souvenirs à long terme. Cela réduit également votre capacité à penser clairement et à faire des choix rationnels. Avec le temps, des dommages au lobe frontal peuvent survenir. Cette zone du cerveau est responsable du contrôle émotionnel, de la mémoire à court terme et du jugement, en plus d'autres rôles vitaux.

  4. L'abus d'alcool chronique et grave peut également causer des dommages permanents au cerveau. Cela peut conduire au syndrome de Wernicke-Korsakoff, un trouble du cerveau qui affecte la mémoire.

Dépendance

  1. Certaines personnes qui boivent beaucoup peuvent développer une dépendance physique et émotionnelle à l'alcool. Le retrait d'alcool peut être difficile et mettre la vie en danger. Vous avez souvent besoin de l'aide d'un professionnel pour mettre fin à votre dépendance à l'alcool. En conséquence, beaucoup de personnes cherchent la désintoxication médicale pour devenir sobres. C'est le moyen le plus sûr de vous assurer de rompre votre dépendance physique. En fonction du risque de symptômes de sevrage, la désintoxication peut être prise en charge en ambulatoire ou en hospitalisation.

  2. Les symptômes du sevrage de l'alcool comprennent:

  3. Dans les cas graves de sevrage, des convulsions, des hallucinations et un délire peuvent survenir.

Système digestif

  1. Le lien entre la consommation d'alcool et votre système digestif peut ne pas sembler évident. Les effets secondaires n'apparaissent souvent qu'après des dégâts. Et plus vous buvez, plus les dégâts seront importants.

  2. La consommation d'alcool peut endommager les tissus de votre tube digestif et empêcher vos intestins de digérer les aliments et d'absorber les nutriments et les vitamines. En conséquence, la malnutrition peut survenir.

  3. Une consommation excessive d'alcool peut également conduire à:

  4. Pour les personnes qui boivent beaucoup, les ulcères ou les hémorroïdes (dus à la déshydratation et à la constipation) ne sont pas rares. Et ils peuvent provoquer des saignements internes dangereux. Les ulcères peuvent être fatals s'ils ne sont pas diagnostiqués et traités tôt.

  5. Les personnes qui consomment trop d'alcool peuvent également être à risque de cancer. Les personnes qui boivent fréquemment risquent davantage de développer un cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, du côlon ou du foie. Les personnes qui boivent et consomment régulièrement du tabac présentent un risque de cancer encore plus élevé.

Système circulatoire

  1. L'alcool peut affecter votre cœur et vos poumons. Les personnes qui boivent de l'alcool de façon chronique ont un risque plus élevé de problèmes cardiaques que les personnes qui ne boivent pas. Les femmes qui boivent sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque que les hommes qui boivent.

  2. Les complications du système circulatoire incluent:

  3. La difficulté à absorber les vitamines et les minéraux des aliments peut provoquer une anémie. Ceci est une condition où vous avez un faible nombre de globules rouges. La fatigue est l’un des principaux symptômes de l’anémie.

Santé sexuelle et reproductive

  1. Vous pensez peut-être que boire de l'alcool peut réduire vos inhibitions et vous permettre de vous amuser davantage au lit. Mais la réalité est très différente. Les hommes qui boivent trop sont plus susceptibles de souffrir de dysfonction érectile. Une consommation excessive d'alcool peut également empêcher la production d'hormones sexuelles et réduire votre libido.

  2. Les femmes qui boivent trop peuvent cesser d'avoir leurs règles. Cela les met plus à risque d'infertilité. Les femmes qui boivent beaucoup pendant la grossesse ont un risque plus élevé d'accouchement prématuré, de fausse couche ou de mort-né.

  3. Les femmes qui boivent de l'alcool pendant la grossesse mettent leur enfant à naître en danger. Les troubles du syndrome d'alcoolisme foetal (TSAF) constituent un grave problème. Les autres conditions incluent:

Systèmes squelettique et musculaire

  1. Une consommation prolongée d'alcool peut empêcher votre corps de garder vos os en santé. Cette habitude peut affiner les os et augmenter le risque de fractures en cas de chute. Et les factures peuvent guérir plus lentement.

  2. La consommation d'alcool peut également entraîner une faiblesse musculaire, des crampes et éventuellement une atrophie.

Système immunitaire

  1. Boire fortement réduit le système immunitaire naturel de votre corps. Cela rend plus difficile la lutte de votre corps contre les germes et les virus envahissants.

  2. Les personnes qui boivent beaucoup pendant une longue période ont également plus de risques de développer une pneumonie ou une tuberculose que la population en général. Environ 10% de tous les cas de tuberculose dans le monde peuvent être liés à la consommation d'alcool. La consommation d'alcool augmente également votre risque de développer plusieurs types de cancer, notamment la bouche, le sein et le côlon. Cliquez ici pour apprendre les bases de l'alcoolisme. Vous pouvez également lire des articles sur les étapes de l’alcoolisme et la reconnaissance d’une dépendance.



Donate - BNB: bnb16ghhqcjctncdczjpawnl36jduaddx5l4eysm5c